Version mobile du site Ires.fr à venir
A


Proposer un article - La Revue de l'IRES
  • Proposer un article : recommandations aux auteurs

Les auteurs qui proposent un article à La Revue de l’IRES doivent préciser si leur article a fait l’objet d’une publication préalable ou s’il est à paraître dans un ouvrage ou un autre support.
Les articles publiés sont de taille variable, en fonction de la nature des travaux et des développements nécessaires à leur présentation. Les articles font le plus souvent 60 000 à 65 000 signes espaces compris. Ce nombre de signes comprend l’ensemble du texte, notes de bas de page, tableaux, encadrés et annexes inclus.
Ils sont envoyés au secrétariat de rédaction de la revue : julie.baudrillard[arobas]ires.fr, et sont accompagnés d’un résumé en français d’environ 900 signes et de 5 à 6 mots clés. Le résumé présente brièvement la question abordée, les arguments principaux défendus par l’auteur, la méthode utilisée et la structure de l’article. Il est repris au début de l’article, et en fin de numéro dans ses versions française et anglaise. La traduction en anglais est réalisée par la revue.
Tous les articles sont publiés dans la version papier de La Revue de l’IRES. Leur version électronique est également téléchargeable gratuitement sur le site Internet de l’IRES depuis le n° 27, de 1998, ainsi que sur le portail www.cairn.info depuis le n° 47 de 2005.
En publiant dans La Revue de l’IRES, l’auteur autorise la revue à diffuser sa contribution sur le portail électronique cairn.

Chaque auteur reçoit deux exemplaires papier du numéro de la revue auquel il a contribué.

  • Normes de présentation des articles

Les termes et expressions étrangers apparaissent en italiques, sauf ceux entrés dans la langue française et les noms propres, d’institutions, programmes, partis politiques, syndicats, etc.
Les sigles doivent être explicités à leur première apparition dans le texte. Par exemple, indiquer Bureau international du travail (BIT).
Lorsque des chiffres sont mentionnés, la décimale est indiquée par une virgule, les milliers par un espace (pas de point).
Les chiffres inférieurs à dix sont indiqués en toutes lettres.
Les décennies apparaissent sous leur forme pleine (par exemple : les années 1990).

Les majuscules sont accentuées.

  • Note de présentation des auteurs

Merci de présenter le ou les auteurs de l’article dans une note de bas de page associée à son/leurs nom(s), en première page et selon le modèle suivant : fonction, lieu d’exercice (par exemple maître de conférences en droit, université de Saint-Etienne, CERCRID).
L’auteur pourra, s’il le souhaite, ajouter un contact (adresse électronique) et des remerciements.

  • Niveaux de titres

Trois niveaux de titres peuvent être utilisés. Ils sont numérotés comme suit : le premier niveau sera numéroté I, II etc. ; le deuxième I.1., I.2. etc. ; le troisième ne sera pas numéroté.

  • Encadrés

Les auteurs sont encouragés à rédiger des encadrés pour faire le point sur des questions qui nécessitent un éclairage particulier (et qui n’ont pas nécessairement leur place au sein du développement) ou pour alléger les descriptions techniques. Un encadré ne devra pas excéder 2 000 caractères. Il conviendra de les numéroter s’il y en a plusieurs et de les appeler dans le corps du texte, sous la forme (encadré 1).

  • Tableaux, graphiques et schémas

Ils comportent un titre et leur source doit être mentionnée.
À l’instar des encadrés précédemment évoqués, ils doivent être numérotés et appelés dans le texte sous la forme (tableau 1).
Nous vous remercions d’accompagner les tableaux ou graphiques complexes d’une note de lecture.
Ils devront être communiqués sous format Excel et non au format image ou pdf, afin qu’ils puissent être retravaillés selon les normes de la revue et mis en pages. Par ailleurs, l’auteur devra s’assurer qu’il a l’autorisation de reproduire un schéma, graphique ou tableau qu’il n’aurait pas lui-même réalisé.

  • Références bibliographiques

Les références devront être appelées entre parenthèses dans le corps du texte sur le modèle (Dupont, 2002), et les numéros de pages éventuels seront précédés de deux points (Dupont, 2002:56-78).
Toutes les références bibliographiques citées dans le corps du texte devront être reportées dans la bibliographie, et inversement.
Les références citées dans le corps du texte doivent se retrouver en bibliographie sous la forme suivante :
Boldue X. (2010), « Synthèse des négociations collectives dans la métallurgie », Négociations, n° 9, mai, p. 34-45.
Sassen S. (2007), « L’émergence d’une multiplication d’assemblages de territoire, d’autorité et de droits », in Wieviorka M. (dir.), Les sciences sociales en mutation, Paris, Éditions Sciences humaines, p. 205-221.
Wieviorka M. (2007), Les sciences sociales en mutation, Paris, Éditions Sciences Humaines.
Dans le cas où plusieurs ouvrages d’un même auteur auraient été publiés à la même date, merci de les distinguer par les lettres a, b, c, etc. (Dupont, 2005a), selon leur ordre d’apparition dans le texte.

En bref...

  • Quels sont les maux du syndicalisme britannique ? juin 2018
    Xerfi Canal a reçu Jacques Freyssinet, chercheur associé à l'IRES, pour parler du syndicalisme au Royaume-Uni. Une interview menée par Mathias…
    Suite >
  • Sharers & Workers juin 2018
    En partenariat, France Stratégie, #Leplusimportant, et le réseau Sharers & Workers (IRES, ASTREES) ont organisé un séminaire autour des enjeux liés au développement…
    Suite >